Publié le jeudi 23 avril 2020 à 17h08

Covid-19 : Confinement et maltraitance - Appelez le 119

  • c19-20200421-enfance-actupetit-8395
Malheureusement, la situation de confinement peut aggraver et provoquer des situations de maltraitances sur les enfants.
Les violences physiques et psychologiques, les négligences et les incestes sont tristement en hausse. Les tensions dans les familles peuvent aussi se faire ressentir.


Dans ce contexte de confinement, les possibilités de s’extraire de ces situations sont évidemment limitées.
Ainsi, selon le Gouvernement, tout jeune évalué mineur ou majeur sera mis à l’abri, soit par une prise en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance, soit via un hébergement d’urgence, durant cette même période de crise exceptionnelle.

Pour tout cas de danger grave et immédiat, avec nécessité d’une intervention sur place, il convient de contacter les services de première urgence :
  • les services de police ou de gendarmerie (17 ou 112),
  • les pompiers (18 ou 112),
  • ou le Samu (15).
Ces services restent mobilisés pour ces situations d’urgence.

Le 119, numéro d’appel pour l’enfance en danger, continue à être joignable 24/24 et 7jr/7 ; les appels d’enfants restent prioritaires. L’ensemble des écoutants du 119 demeure mobilisé pendant la crise. Il n’y aura pas d’interruption du service.

Les associations de protection de l’enfance sont plus que jamais à l’écoute pour fournir des conseils ou des orientations vers des services compétents, notamment :
  • La Voix De l’Enfant : 01 56 96 03 00
  • L’enfant Bleu – Enfants maltraités : 01 56 56 62 62
  • Colosse aux pieds d’argile : 07 50 85 47 10
  • Stop maltraitance / Enfance et Partage : 0 800 05 1234

Télécharger l'article au format PDF ci-dessous :

 
Imprimer