Quelques dates de notre histoire locale

Quelques dates de notre histoire locale

D'avant l'ère chrétienne ... à la fin du XIXème siècle.

Avant l'ère chrétienne : Etablissement dans l'île de Monts de peuplades qui laissèrent quelques vestiges mégalithiques.

An 194 : Date des plus anciennes pièces de monnaie trouvées en 1754 dans une fouille du quartier de Clairmont et prouvant l'existence d'une station gallo-romaine dans l'île de Monts.

IV siècle : Evangélisation de l'île par Saint Martin de Vertou, origine de la légende du Pont d' Yeu.

11 janvier 1136 : Première mention d'une paroisse dans l'île, celle de Notre Dame de Monts dans la charte formant dénombrement des possessions de l'abbaye de Marmoutiers.

1205 : La charte de fondation de l'abbaye blanche de Noirmoutier contient donation de terres au voisinage de l'ile d'Orouet. Concession de la Dime du moulin de Monts situé près du Pont Saint Martin.

1366 : Création d'une chapellenie à Saint jean de Monts en faveur de Nicolas Veillon

1390 : Création de la paroisse de Saint jean de Monts par démembrement de celle de Notre Dame.

1449 : Donation à l'église paroissiale de Saint jean de Monts d'une monstrance en argent doré existant encore et classé à l'inventaire des monuments historiques.

Avril 1622 : Passage de l'armée royale dirigée par Louis XIII dans l'île de Monts et expédition d'Orouet.

1705 : Etablissement par l'ingénieur Masse de la carte du pays des Maraichins, source de nombreux renseignement sur le pays.

9 avril 1790 : Assassinat du vicaire assermenté de Saint jean de Monts, première victime de la révolution en Vendée.

10 aout 1795 : débarquement opéré par la flotte anglaise sur la plage du Grand bec pour approvisionner l'armée de Charrette.

Novembre 1808 : Fondation du collège impérial de Saint Jean de Monts par Napoléon 1er.

4 juin 1815 : Combat des Mattes, dernier spasme de la chouannerie

1er janvier 1853 : Création de la commune de la Barre de Monts

Fin du XIX ème siècle : Apparition des premiers baigneurs

Les armoiries

Les armoiries de notre commune, dessinées par Robert Louis, ont été adoptées par le Conseil Municipal en 1953. En voici la description et l'origine.

Le libellé héraldique s'exprime ainsi :

« D'azur à une face d'argent accompagnée en chef d'un agneau pascal du même, portant une banderole aussi du même à la hampe d'or, et en pointe d'un mont à trois copeaux d'or. »

La devise est « Crescere » (Croître).

L'agneau pascal évoque Saint Jean-Baptiste, dit le précurseur de la paroisse, lequel a désigné le Christ en disant : « Voici l'agneau de Dieu qui enlève le péché du monde »

Le mont à trois copeaux d'or symbolise les trois communes sœurs du pays de monts caractérisé par ses dunes vallonnés (Saint jean de Monts, Notre Dame de Monts et la Barre de Monts, formant l'ancienne Ile de Monts) et dont Saint Jean de monts est le chef lieu.

La devise « Crescere » est encore une allusion à une parole de saint Jean - Baptiste parlant du Christ : « Il faut qu'il croisse et que moi, je diminue ». Cette expression aurait d'ailleurs fixé sa fête au 24juin, époque où les jours sont les plus longs et commencent bientôt à diminuer, en Occident (solstice d'été).

La fête patronale de la « saint jean » était célébrée avec beaucoup d'éclat par nos Anciens et jusqu'à ces dernières années, cette fête populaire a donné lieu aux traditionnels « Feux de la Saint Jean », accompagné de chants et d'un concours de danses maraîchines plein de joie et d'entrain, rythmé par l'accordéon du sympathique « sonneur » local.


Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes